4 astuces pour augmenter la délivrabilité de vos emails

Partagez si vous aimez ->

Cet article s’appuie sur l’atelier « Comment surmonter les obstacles que rencontrent vos emails avant d’arriver dans la boîte de réception » donné au Web2Connect par Sébastien Gourrier, dirigeant et fondateur de SG-Autorépondeur.

Saviez-vous que seulement 18% des emails que vous envoyez à votre liste sont ouverts par leurs destinataires ?

Le taux d’ouverture d’email, à ne pas confondre avec le taux de délivrabilité, est calculé au moyen d’une image insérée dans le mail. A chaque fois que l’image est téléchargée (et donc affichée dans le mail), cela signifie que le mail a été ouvert.

Seulement voilà, sur la plupart des clients mail (gmail, yahoo, outlook…), il faut que le destinataire autorise l’affichage de l’image. Est-ce que le message ci-dessous vous dit quelque chose ?

delivrabilite des mails

Ce message est situé en haut de tous les mails qui possèdent au moins une image, lorsque votre client mail la bloque. Tant que vous n’affichez pas l’image, impossible pour celui qui vous l’a envoyée de savoir si votre mail est ouvert.

Mais qu’est-ce que le taux de délivrabilité alors ?

On dit d’un courriel expédié qu’il est délivré s’il est reçu dans la boîte de son destinataire. Wikipédia

Le taux de délivrabilité est donc le pourcentage d’emails qui arrivent dans la boite de réception principale. Malheureusement, on ne dispose d’aucun moyen pour le calculer précisément. C’est pourquoi on se « rabat » sur le taux d’ouverture d’emails, malgré ses défauts.

Vous l’aurez compris, de la délivrabilité dépendra le taux d’ouverture. Et comme on ne peut pas forcer nos lecteurs à ouvrir leurs mails, assurons nous qu’un maximum les reçoivent !

4 conseils pour augmenter le taux de délivrabilité de vos mails

Utilisez une adresse privée pour vos mailings

Exit les adresses @gmail, @yahoo, @free et j’en passe ! Si vous voulez que les clients mails vous prennent au sérieux, créez une adresse liée à votre nom de domaine.

Dans votre autorépondeur, vous avez la possibilité d’indiquer l’adresse de l’expéditeur, c’est à cet endroit là qu’il faut indiquer votre adresse privée pour optimiser votre mailing.

Créez une adresse « abuse@votre-adresse-prive.com » et « postmaster@votre-adresse-prive.com ».

Ces adresses sont vérifiées par les clients mails, et si votre compte n’en possède pas, votre « crédit confiance » baisse et votre délivrabilité peut en être affectée. Cela vaut pour tout les mails envoyés à partir de votre compte « @votre-adresse-prive.com ».

Ne soyez pas anonyme

De plus en plus, l’anonymat est suspicieux. Big bro..on veut savoir qui vous êtes !

Que ce soit une bonne chose ou pas n’est pas le débat ici, mais si vous voulez que vos mails arrivent à réception, il vaut mieux que votre nom de domaine soit clairement identifiable.

Et oui, c’est au « whois anonyme » que je fais allusion ici. Comment pourrait-on faire confiance à un nom de domaine qui cache qui il est ?

Pour rendre publiques vos coordonnées, demandez donc à votre hébergeur de retirer cette option… au risque d’être abusivement spammé par mail comme par téléphone ! On n’a rien sans rien…

Evitez les fautes

Une faute de frappe peut vous coûter beaucoup ; vous pouvez perdre un grand nombre d’abonnés en inversant 2 lettres.

S’il s’agit d’une erreur d’interprétation de la part du client mail, liée à cette faute.

Je vous encourage à voir la conférence de Sébastien, sur le site du Web2Connect à cette adresse : http://connect.webdeux.info/w2c13-atelier-delivrabilite-comment-surmonter-les-obstacles-que-rencontrent-vos-emails-avant-darriver-dans-la-boite-de-reception// En effet, je suis loin d’avoir donné toutes les astuces que Sébastien a à nous partager. Alors si ce sujet vous interpelle, vous pourrez l’approfondir en vidéo.

 

Partagez si vous aimez ->

Youcef

Concepteur de Sites Web et entrepreneur, l'écriture et la pédagogie font aussi partie de mes passions. Mon objectif est de vous aider à trouver la solution idéale pour créer votre propre Site Internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share Buttons