Le business-model du bloging est-il rentable ? Chiffres, exemples, graphiques, vous saurez tout !

Partagez si vous aimez ->

Avant tout, j’ai trouvé nécessaire de faire un petit rappel sur les chiffres du web en 2013 (enfin plutôt 2010-2012)

  • Près de 50 millions d’internautes en France en 2011 (Source : Journal du Net d’après la Banque Mondiale)
  • 60% de la population française se connecte tous les jours en 2011 (Source : Journal du Net d’après la Commission Européenne)
  • 10% de la population française a déjà créé une page web Source : Journal du Net d’après la Commission Européenne)
  • 20% des internautes ont acheté du contenu (livre, formation, musique…) en ligne au cours de l’année 2011
  • En 2012, le nombre de site crées augmentaient de 5% tous les mois.(Source :

Et enfin une ouverture sur mon CMS préféré : WordPress.

WordPress devient aux CMS ce que Google est aux moteurs de recherche : un leader incontestable qui ne laisse que des miettes à ses concurrents. Sa force ? Une grande simplicité d’utilisation qui séduit tous les débutants et les non-professionnels, couplée à la puissance nécessaire aux développements opérés par les agences web.
En mars 2012, WordPress motorise 72,4 millions de sites. WordPress détient plus de 50% du marché des CMS. (Source :

1/ Y’a vraiment des gens prêt à payer pour être aidé dans la création de leur site web ?

Cette question est difficile à répondre. Il n’y a pas de réponse toute faite, mais on peut s’appuyer sur les tendances du marché de la formation en ligne.

Je n’ai pas le droit de vous en dévoiler le contenu, mais l’étude de la fiche APCE « Entreprendre dans le domaine de la formation professionnelles » apporte de nombreuses réponses sur ce marché. Avis aux intéressés…

La multiplication des plateformes d’apprentissage en ligne et le succès de site comme « Le site du Zéro » devraient aussi vous donner des indices.

2/ Le business modèle du bloging est-il crédible ?

Par « crédible », il faut entendre « rentable » bien sûr. Alors, le bloging est-il rentable ?

Pour y répondre, je m’aiderais de l’infographie bloguesque 2010 ci-dessous : on y apprend notamment que le revenu moyen d’un blogueur est très faible. Et pour cause ! Le blogueur se monétise essentiellement via la publicité ou les articles sponsorisés : des moyens de rémunération qui ne rapportent pas beaucoup.

Mais si on y regarde de plus près, on s’aperçoit, que les 9% qui osent proposer à la vente leur propres contenus, sont certainement les mêmes 10% à qui leur blog rapporte plus de 500€ par mois.

Cliquez sur l’image pour l’afficher sans déformation :

blogosphere 2010

Source : http://www.nowhereelse.fr/enquete-blogs-nwe-2011-65751/

On peut aussi consulter les revenus des blogueurs (annoncés par eux-mêmes donc sans preuve réelle) tant en France qu’ Outre-Atlantique.

RMQ : ces chiffres étant annoncé sans preuve.es revenus des blogueurs en France :

On remarque que ceux qui réussissent le mieux sont aussi ceux qui maîtrisent le marketing de vente. Y’a pas de fumée sans feu !

Pour résumer : soyez honnête envers vos clients tout comme envers vos concurrents, et respectez la loi.

Conclusion

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un marché existe bien, et oui, le bloging possède un modèle d’affaire viable et rentable, pour peu que, comme toute entreprise, la satisfaction du client soit la priorité n°1.

 

Partagez si vous aimez ->

Youcef

Concepteur de Sites Web et entrepreneur, l'écriture et la pédagogie font aussi partie de mes passions. Mon objectif est de vous aider à trouver la solution idéale pour créer votre propre Site Internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share Buttons