Les 10 étapes détaillées pour déplacer votre site WordPress

Partagez si vous aimez ->

Vous devez déplacer votre site WordPress et vous avez peur de faire des erreurs ? Alors suivez mes étapes pour déplacer facilement votre site WordPress.

Déplacer votre site WordPress

  • Étape 1: Envoyer tous les fichiers de WordPress (vierge) vers l’endroit B
  • Étape 2: Créer la base de données de B
  • Étape 3: modifier le wp-config-sample.php sur B
  • Étape 4: installer WordPress à l’endroit B
  • Étape 5: envoyer les plugins, le thèmes et les images de A vers B
  • Étape 6: exporter la base de données de l’endroit A et nommez le fichier « basededonnees.sql »
  • Étape 7: changer les urls de « basededonnees.sql »
  • Étape 8: importer la base de données dans l’endroit B
  • Étape 9: se connecter au back-office du site B
  • Étape 10: vérifier les derniers réglages

Pré-requis : assurez-vous avant le déplacement que votre site est à jour. Mettez à jour WordPress et tous les plugins!

Étape 1 : Envoyer tous les fichiers de WordPress (vierge) vers l’endroit B

wordpress

Afin de pouvoir installer un WordPress vide sur l’emplacement B, nous devons y envoyer les fichiers de WordPress.

Pour cela, allez sur http://wordpress.org et téléchargez la dernière version. Dézippez-là et envoyez les fichiers contenus dans le dossier « wordpress » sur votre endroit B, à l’aide d’un logiciel FTP s’il s’agit d’un serveur en ligne.

Étape 2 : Créer la base de données de B

WordPress a besoin d’une base de données pour pouvoir s’installer.Vous devez donc vous connecter à l’interface d’administration de votre hébergeur et aller dans la section « base de données », à la recherche d’un bouton « Créer une base de données ».

Notez bien les quatre éléments qui vous seront fournis:

  • le nom de la bases de données
  • son serveur
  • le nom de l’utilisateur de la base de données
  • le mot de passe de l’utilisateur

En fonction des hébergeurs, les procédures diffèrent un peu.

Leur point commun ? Il faut toujours créer la base de données à la main. Ensuite, les différences arrivent: parfois, il faut créer l’utilisateur à la main, parfois c’est automatique. Il en va de même pour le mot de passe.

Si vous êtes un peu perdu, pensez à vérifier vos mails: il est possible que toutes ces informations soient générées automatiquement après la création de la base de données.

Sur OVH :

  • créez la base de données
  • Les trois autres informations vous sont envoyées par mail après la création de la base de données.

…mais vous pouvez aussi les faire à la main :

  • créez le mot de passe en cliquant sur le bouton « mot de passe »
  • l’utilisateur de la base de données est créé automatiquement, il porte le même nom que la base de données
  • le nom du serveur vous est donnée en cliquant sur « Gestion des bases de données ».

Étape 3 : modifier le wp-config-sample.php sur B

Maintenant que nous avons une belle base de données toute vide, il faut indiquer à WordPress comment s’y connecter, afin qu’il puisse s’installer correctement.

Pour cette étape, deux façons de faire, au choix :

  • la façon « pro » : Nous allons éditer le fichier wp-config-sample.php, que vous trouverez dans l’ensemble des fichiers du WordPress vierge que vous venez d’envoyer vers le serveur. Ouvrez-le sur votre ordinateur (avec un éditeur de texte comme Notepad++), entrez les informations obtenues à l’étape 2 et enregistrez le tout. Renommez le fichier en wp-config.php et renvoyez-le sur votre serveur (emplacement B).
  • la façon « novice » : Passez directement à l’étape 4 et suivez les instructions à l’écran (Lisez bien! Ce n’est pas compliqué, mais encore faut-il LIRE les instructions.). D’abord, WordPress vous dira « Il ne semble pas y avoir de fichier wp-config.php. J’en ai besoin pour lancer le processus. » Cliquez alors sur le bouton « Créer un fichier de configuration ». Dans la fenêtre suivante, WordPress récapitule les infos dont vous aurez besoin pour créer ce fichier. Il s’agit des identifiants de la base de données, abordés dans l’étape 2. Cliquez sur le bouton « C’est parti! » et entrez les informations.

Étape 4 : installer WordPress à l’endroit B

Très simplement, il vous suffit d’aller dans votre navigateur et taper dans la barre d’adresse (PAS dans Google!) l’url de votre site suivi de « wp-admin/install.php ».

Avec mon exemple de fleuriste, cela donne: http://fleuriste-marseille.fr/wp-admin/install.php

1-installation-wp

L’écran suivant

Suivez les instructions à l’écran mais ne vous formalisez pas! Toutes ces informations (titre du site, mot de passe administrateur…) seront remplacées par celles appartenant au site de l’endroit A quand nous aurons fini de le déplacer.

En dehors de l’identifiant de l’administrateur, tout est éditable dans le back-office.

Étape 5 : envoyer les plugins, le thèmes et les images de A vers B

Le chapitre A est terminé, nous pouvons aborder le chapitre B.

Tout ce que vous avez besoin de déplacer se trouve dans le dossier « wp-content » mais je ne vous conseille pas de le faire en une fois.

Commencez par envoyer, toujours en FTP, le dossier « themes », puis le dossier « plugins » (plugin par plugin pour les plus gros), puis le dossier « upload » (qui n’existera probablement pas encore à l’endroit B).

Étape 6 : exporter la base de données de l’endroit A et nommez le fichier « basededonnees.sql »

phpmyadmin-large

Pour info, « PhpMyAdmin » est le logiciel qui gère les bases de données sur les hébergeurs.

Connectez-vous à PhpMyAdmin de l’endroit A et faîtes un export. Sauvegardez le fichier sur votre ordinateur : « basededonnees.sql » (SANS accent).

Pour ceux qui sont plus habitués à PhpMyAdmin, exporter votre base en 2 fois (structure puis données). Cela facilite le débuging en cas d’erreur.

Étape 7 : changer les urls de basededonnees.sql

Ouvrez le fichier avec un éditeur de texte comme Notepad++ et faîtes un chercher/remplacer de votre ancienne url par la nouvelle.

Par exemple: http://fleuriste-marseille.fr/siteconstruction/ par http://fleuriste-marseille.fr/.

Étape 8 : importer la base de données dans l’endroit B

Connectez-vous à PhpMyAdmin de B et commencer par supprimer toutes les TABLES contenues dans la base. Pour ce faire, cochez la case en face de chaque table et choisissez l’option « supprimer ».

2-supprimer-table
Attention de ne PAS supprimer la base de données ! On ne supprime que les tables contenues DANS la base.

Ensuite, cliquez sur « importer », choisissez votre fichier basededonnees.sql et validez !

Étape 9 : se connecter au back-office du site B

A ce niveau de la procédure, le plus dur est derrière vous !

Vous devriez pouvoir vous connecter avec les identifiants que vous utilisiez à l’endroit A, sur votre site nouvellement déplacé à l’endroit B. Cherchez la page de connexion en tapant « votre url » + « /wp-admin ».

Par exemple : http://fleuriste-marseille.fr/wp-admin.

Étape 10 : vérifier les derniers réglages

Bien que cela ne soit pas obligatoire, je vous conseille très fortement de ré-enregistrez vos permaliens. Ensuite, pensez à vérifiez que votre thème et vos plugins sont activés.

Faîtes un tour sur vos réglages pour vérifier que tout est en ordre: le menu, les widgets, la page d’accueil…

Quand tout est ok, vous pouvez supprimer le site de l’endroit A, et éventuellement, supprimer la redirection « Site en maintenance » que vous pourriez avoir placée pendant la procédure.

Conclusion

Voilà une bien longue procédure, assez technique. J’ai essayé de la détailler le plus possible, afin d’en augmenter la compréhension, mais elle reste impressionnante, j’en conviens.

Partagez si vous aimez ->

Youcef

Concepteur de Sites Web et entrepreneur, l'écriture et la pédagogie font aussi partie de mes passions. Mon objectif est de vous aider à trouver la solution idéale pour créer votre propre Site Internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share Buttons