Un marketing de contenu en 2013, un renouveau [Article Invité]

Partagez si vous aimez ->

Je laisse la parole à Maël Roth, responsable du développement du site rankseller.fr :

Le marketing de contenu est une tendance qui se confirme de plus en plus au fil de cette année 2013. Ceci n’est pas seulement dû aux derniers filtres de Google et leurs mises à jour privilégiant la qualité rédactionnelle dans laquelle les liens s’inscrivent, mais également car les entreprises se rendent compte que des contenus intéressants et utiles sont bien plus efficaces et moins coûteux comme moyen de promotion!

Zoom sur la tendance et comment les blogueurs peuvent en tirer profit.

Le marketing de contenus : késako?

Cette forme de marketing n’est pas nouvelle mais elle revient fort à la mode. Michelin fournit un exemple de ce type de marketing dès le début du 20è siècle avec son guide, édité à près de 30 millions d’exemplaire en un siècle.

L’idée était de fournir des informations utiles dans l’univers des consommateurs de Michelin, en sélectionnant des restaurants et hôtels sur les différents itinéraires ainsi qu’en fournissant des conseils d’entretien des véhicules. L’entreprise productrice de pneus est alors devenue « conseillère » dans ce domaine, accroissant sa notoriété et son image de marque par cette initiative novatrice.

Dans l’ère numérique et du web 2.0, ces contenus utiles et/ou particulièrement divertissants ont un potentiel viral d’autant plus important que sa diffusion peut ne rien coûter (le buzz), à l’inverse de campagnes d’affichage publicitaires très coûteuses dans la presse ou les spots publicitaires.

Dans cette mesure, le marketing de contenus est donc bien moins cher, même si la production de ces contenus s’avère bien souvent plus compliquée que certains ne le pensent. Mais pourquoi est-ce que nous parlons de tout cela, chers blogueurs?

Et les blogueurs dans ce processus?

Le marketing de contenus s’insère souvent dans une approche nommée le marketing d’attraction qui consiste à attirer l’intérêt des clients qui vont alors s’informer eux-mêmes, plutôt que de les interrompre (par exemple en diffusant un spot télévisé entre deux parties d’un film).

Les anglophones distinguent ces deux approches en les nommant marketing inbound vs. outbound. Seulement, une entreprise qui commence à adopter une telle approche et qui produit des contenus aura du mal à acquérir du trafic naturellement…

C’est là que vous intervenez, blogueurs. Car vous avez ce que les entreprises n’ont pas forcément : une audience.

Vous devenez donc un canal intéressant pour la promotion. Jusqu’à là, rien de nouveau. Mais jusqu’à présent, l’affiliation et l’affichage de bannières publicitaires étaient les formes les plus connues et utilisées de monétisation. Celles-ci s’avèrent de moins en moins efficaces pour les entreprises et coûtent de plus en plus cher.

Le marketing de contenus qui s’impose chez les entreprises peut également passer par les blogueurs, et cela vous permet de monétiser votre activité sans négliger le plaisir d’écrire sur votre blog pour les lecteurs!

Les entreprises demandent soit au blogueur de produire ce contenu sous forme d’un billet en faisant référence au produit en question et/ou en plaçant un lien. Bien sûr, il faut faire attention à comment cela est mis en pratique, car il ne s’agit pas de flouer votre audience !

La tendance de marketing de contenus ouvre donc une diversité de nouvelles formes de monétisation pour les blogueurs, qui paraît tout à fait intéressante pour ceux qui refusent de défigurer leurs sites avec des bannières clignotantes et des pop-ups énervants.

 

Partagez si vous aimez ->

Youcef

Concepteur de Sites Web et entrepreneur, l'écriture et la pédagogie font aussi partie de mes passions. Mon objectif est de vous aider à trouver la solution idéale pour créer votre propre Site Internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share Buttons