Un site multilingue avec WordPress [2/2] : traduire les pages et les articles

Partagez si vous aimez ->

Dans le précédent article, nous avions vu comment traduire les textes présents dans le thème de WordPress. Ça prend du temps, mais c’est clairement le plus facile à faire, surtout si votre thème possédait déjà les fichiers de traductions!

Aujourd’hui, nous nous attaquons à plus gros : comment traduire le contenu des pages et des articles ?

Ce que vous avez appris avec les fichiers « .po » et « .mo » vous sera utile ici aussi, puisque les plugins (et donc les widgets aussi) fonctionnent de la même manière.

Ce que je vous présente aujourd’hui, c’est juste le fruit de mes recherches (voir sources à la fin), une sorte de carte de route pour le jour où j’aurais tout ça à mettre en action (je sens que c’est pour bientôt)!

Comment traduire les contenus que vous entrez via le back-office ?

Les articles, les pages, les urls, les widgets…tout ce contenu doit pouvoir être entré en plusieurs langues. WordPress n’intégrant pas cette fonctionnalité par défaut, il va falloir installer différents plugins.

Voici la liste des plugins recommandés pour entrer votre contenu en plusieurs langues :

qTranslate

Le plugin dont tout-le-monde parle pour traduire le contenu ! Une interface ergonomique et facile à prendre en main, c’est la promesse de ce produit (gratuit). Le petit plus qui m’épate: il gère la réécriture d’url (en fonction de la langue). Un très bon point pour le référencement !

qTranslate META

Une version déclinée pour les balises META, un must-have pour votre référencement.

qTranslate slug with Widget

Cette fonctionnalité de traduction des slugs (le nom de la page ou de l’article dans l’url) vient compléter qTranslate, à qui elle manquait. Il offre également un widget pour sélectionner la langue.

Google XML Sitemaps v3 for qTranslate

Encore un raccord au plugin de base, pour améliorer le référencement : celui-ci gère les différents sitemaps.

Dynamic widget

Dernier complément : la gestion des widgets en fonction de la langue. Très utile, notamment pour les widgets qui ne sont pas eux-mêmes multilingues.

A défaut de les tester, j’ai au moins vérifié leur mise à jour : vous pouvez y aller ! Tous sont entretenus.

Une fois tous ces plugins activés, vous devriez être en mesure de gérer vos contenus dans les deux langues. Bien sûr, vous n’êtes pas à l’abri d’un bug… J’ai notamment entendu dire que le flux RSS ne pouvait pas être en plusieurs langues ou que les commentaires d’une langue se mélaient à une autre…

Attendez-vous aussi à trouver un back-office plus chargé qu’avant : si vous êtes un grand débutant, peut-être serait-il plus sage de commencer avec une seule langue.

La solution des courageux pour avoir un site en plusieurs langues

Si la maintenance ne vous fait pas peur, rien ne vous empêche de dupliquer votre site : un par langue. Cette solution s’avèrera fastidieuse à mettre à jour mais vous bénéficiez d’une grande liberté !

  • Liberté de choisir l’url de votre choix, utile par exemple si vous utilisez un mot-clef. Ex: meuble-dupont.fr / furniture-dupont.co.uk
  • Liberté d’utiliser un thème par langue
  • Liberté de varier les contenus, les promotions, les illustrations en fonction de la langue…

Le revers de la médaille ne se fait pas attendre :

  • Vous ne pourrez pas avoir « des copies conformes »: à force d’évolutions, il est possible que les versions diffèrent (oubli d’un article dans une langue, oubli de changer telle image…).
  • Le temps de maintenance est multiplié par le nombre de site…
  • Les sites n’étant pas reliés entre eux, tout changement de langue (en cliquant sur un drapeau sur le site) amènera le visiteur à l’accueil du site et non sur la même page dans l’autre langue. Un mauvais point pour l’ergonomie!

A cause de la double maintenance et parce que mon site ne s’y prête pas, je ne choisirais pas cette solution. Par contre, sur un site plus gros, qui souhaite moduler sa communication en fonction du pays, cette solution pourrait s’avérer avantageuse.

La solution des fainéants pour avoir un site en plusieurs langues

Si vous n’avez ni envie de traduire tous vos contenus manuellement, ni celle d’installer plusieurs sites, il vous reste une dernière solution: la traduction automatique.

Limitée, mais très rapide à mettre en place, cette solution est à considérer sur les sites à petits budgets ou ceux qui ne s’adressent qu’exceptionnellement à des étrangers.

Si vous êtes dans ce cas de figure, intéressez-vous à gTranslate, un des meilleurs sur ce segment.

Les limites

Avec toutes les solutions que je viens de vous exposer, vous devriez trouver chaussures à votre pied! Cependant, sachez qu’il reste quelques situations mineures pour lesquelles aucune solution n’existe.

  • Un texte caché au fond d’un widget, pour lequel le développeur n’a pas pensé à utiliser le système de traduction. Vous pouvez modifier le code mais il sautera à chaque mise à jour!
  • Quelques messages d’erreurs de WordPress qui sont chargés avant les fonctions de traductions
  • Des plugins javascript non-traduisibles…

Traduire votre site en plusieurs langues aura des répercussions sur votre serveur (plus grosses base de données pour enregistrer toutes les traductions) et le temps de chargement de la page (vérification de la langue avant de charger les contenus). Pensez-y avant !

Cela vous limitera aussi sur les plugins disponibles (tous ne seront pas compatibles ou traduisibles) sur le marché.

Ceci dit, si avoir un site multilingue est très important pour votre entreprise, et que votre site tourne sur WordPress, sachez que rien n’est impossible…avec du travail !

Sources

Partagez si vous aimez ->

Youcef

Concepteur de Sites Web et entrepreneur, l'écriture et la pédagogie font aussi partie de mes passions. Mon objectif est de vous aider à trouver la solution idéale pour créer votre propre Site Internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share Buttons