Référencement

Optimiser le référencement de votre site web

Le 29 mars 2020, mis à jour le 30 mars 2020
comment optimiser le référencement de votre site web

Je sais que le référencement est une grosse difficulté pour beaucoup d’entre vous. Je vais vous expliquer dans cet article comment optimiser votre site web pour les moteurs de recherche.

Pensez-vous que le référencement est trop difficile et qu’il ne vaut pas la peine d’être fait ?

Le référencement n’est pas si compliqué. C’est assez simple – ou du moins les bases le sont. Mais les bases ne sont pas suffisantes pour vous faire classer, n’est-ce pas ?

Faux.

La plupart des gens qui gèrent des sites web ont une compréhension limitée du référencement, donc souvent il suffit de bien comprendre les bases pour réussir.

Dans ce billet, vous apprendrez les cinq étapes fondamentales pour réussir dans le domaine du référencement :

  1. Comment déterminer ce que vos clients recherchent
  2. Comment optimiser vos pages web pour vos mots-clés cibles
  3. Comment s’assurer que votre site web est accessible à la fois aux moteurs de recherche et aux humains
  4. Comment faire en sorte que d’autres sites web établissent un lien vers votre site, et enfin :
  5. Comment commencer à mesurer votre succès en matière de référencement

J’ai fait tout mon possible pour éviter le plus possible le jargon, sans pour autant négliger le coté pratique et actionnable.

Sans plus tarder, commençons.

Étape 1 : Découvrez ce que vos clients recherchent réellement

Vous ne pouvez pas optimiser votre site web sans savoir ce que vos clients recherchent, c’est évident.

Comment le savoir ? Le meilleur point de départ est de faire preuve de bon sens.

Imaginez que vous dirigez un hôtel à Dublin, en Irlande. Il ne faut pas être un génie du référencement pour deviner que vos clients recherchent probablement des choses comme :

  • « hôtels à jersey »
  • « séjour à guernesey »
  • « se rendre dans les iles anglo-normandes »

Avant toute chose, pensez à ce que vos clients pourraient rechercher et notez vos idées dans un bloc-notes. Vous pouvez même leur demander directement.

Inutile d’aller trop loin : une poignée d’idées suffira.

Vous avez terminé ? Bien. Faisons encore quelques recherches.

Trouvez la méthode la plus populaire de recherche

Il est probable que certains de vos clients recherchent votre entreprise en utilisant les mots et les phrases que vous avez notés. Que la majorité des gens le fasse est une autre histoire.

La première étape consiste donc à déterminer la manière la plus courante dont les gens recherchent ce que vous faites.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser les idées que vous avez déjà notées. Commencez par faire une recherche sur Google avec l’un des mots ou l’une des phrases de votre liste. Peu importe si cette phrase est ridicule ou trop longue.

Recherche sur google « comment se rendre dans les iles anglo normandes »

Voici les principaux résultats de cette requête :

optimiser referencement etape 1 recherche mot cle

Après avoir parcouru ces résultats en moins de 10 secondes, je vois que les termes ‘se rendre » et « aller » reviennent souvent dans le titre (en bleu) ou la description en dessous.

C’est important car les sites web ont tendance à optimiser leurs balises de titre pour le référencement. Il est donc probable que ces sites ont déjà fait des recherches et ont constaté que « aller à jersey » est le moyen le plus populaire pour les gens de chercher l’information.

Mais n’allons pas trop vite en besogne. Rien ne garantit que ces personnes savent ce qu’elles font.

Assurons-nous que ce mot-clé est bien ciblé en vérifiant notre terme de recherche original dans l’outil Ubersuggest.

etude de mots cles seo ubersuggest

Bingo. Lorsque nous recherchons la même phrase dans l’explorateur de mots-clés, cela nous indique que le sujet de « aller à jersey » a un volume mensuel de recherche de 880 en France, avec des variations saisonnières bine sûr. Il a donc un bon potentiel de trafic.

Cela confirme nos suppositions initiales selon lesquels il s’agit d’un bon mot-clé principal à cibler.

Trouver d’autres façons dont les gens peuvent chercher la même chose

Cherchez d’autres phrases similaires et apparentées qui apparaissent encore.

Dans ce cas, nous voyons des expressions telles que « aller à jersey en bateau », « aller à jersey depuis granville « …etc.

trouver de nouvelles idees de mots-cles seo

Tous ces nouveaux mots-clés sont autant d’expressions à exploiter dans le futur contenu de votre site web.

Les conseils de voyage soient populaires. Cela me donne l’idée que nous pouvons publier un guide de voyage pour attirer plus de visiteurs et développer l’engagement l’engagement sur les réseaux sociaux.

En savoir plus sur la recherche de mots-clés

La recherche de mots-clés est un aspect essentiel du référencement et peut paraitre complexe pour les nouveaux venus dans le domaine.

Cependant, la compréhension des concepts et des mesures de base est indispensable pour tout propriétaire de site web qui souhaite générer plus de trafic organique.

Pour approfondir la recherche professionnelle de mots-clés, vous pouvez aussi tester l’outil SECockpit.

Après avoir déterminé les mots clés pour lesquels vous voulez vous positionner et ce que les internautes s’attendent à voir lorsqu’ils les tapent dans Google, vous devez attribuer ces mots clés aux pages de votre site.

Il est utile de créer une structure (dans un tableur ou un autre fichier) qui relie chaque mot-clé de votre plan à une page de votre site.

Étape 2 : Créer des pages optimisées pour la recherche

La recherche par mots-clés n’est que la première étape pour attirer plus de trafic de recherche organique.

Vous devez également vous assurer que vos pages sont bien structurées et satisfaire la personne qui se trouve derrière la recherche pour qu’elle se classe pour les mots clés que vous avez sélectionnés.

Vos efforts d’optimisation doivent commencer par s’assurer que vos visiteurs apprécient l’expérience utilisateur (UX) que votre site web leur offre. Utilisez un design et une typographie qui facilitent la consommation du contenu, et supprimez tous les éléments inutiles tels que les pop-ups, les opt-in boxes, etc. qui peuvent gêner vos lecteurs.

L’optimisation des pages est l’étape suivante de votre stratégie de référencement.

Même cibler les mots clés les plus rentables avec le « meilleur » contenu ne vous aidera pas si vos pages ne sont pas optimisées pour les moteurs de recherche.

Il existe de nombreuses façons de mettre en œuvre les fonctionnalités dont je parle dans les sections suivantes, mais si vous utilisez WordPress pour votre site web, je vous recommande d’abord d’installer un plugin SEO comme Yoast SEO. C’est gratuit et simple à utiliser, et c’est parfait pour ceux qui sont novices en matière de référencement on-page.

Créer un contenu qui aligné sur l’intention de recherche

Vouloir se classer pour un mot-clé ne signifie pas que vous le méritez, même si les critères essentiels de référencement sur la page sont présents. C’est à cause de ce qu’on appelle l’intention de recherche.

En bref, il existe trois principaux types de recherche :

  1. Navigation : recherche d’un site web spécifique et déjà connu, par exemple « aéroport de nantes ».
  2. Informatif : cherche à en savoir plus sur un sujet spécifique, par exemple « les choses à faire à pornic ».
  3. Transactionnel : cherche à acheter un produit/service spécifique, par exemple « réserver un hôtel à belle-ile ».

Naturellement, les recherches présentant un niveau élevé d’intérêt commercial sont plus précieuses d’un point de vue commercial, car les personnes qui les effectuent sont plus proches de l’achat (c’est-à-dire plus loin dans l’entonnoir du marketing) et donc plus susceptibles de dépenser de l’argent si elles atterrissent sur votre site.

Mais l’intention de recherche n’est pas toujours évidente à partir de la requête de recherche elle-même.

Par exemple, prenez la requête « meilleur hôtel à belle-ile ».

Vous vous dites peut-être que « mon hôtel est le meilleur de Belle-île, donc c’est probablement un terme transactionnel pour lequel je peux classer ma page d’accueil », non ? Pas si vite.

La meilleure façon de comprendre l’intention qui se cache derrière un terme de recherche est de voir quelles pages sont classées pour ce terme. Par exemple :

types requetes intention de recherche

Vous pouvez voir ici que presque tous les résultats les mieux classés sont des articles et des listes – c’est-à-dire un mixe de résultats informationnels et commerciaux.

La logique ici est que, puisque l’objectif premier de Google est de satisfaire ses utilisateurs, son algorithme surveille de près le comportement des personnes qui recherchent un terme particulier et essaie de proposer des résultats qui répondront à l’intention de leur recherche. Ainsi, vous pouvez déduire l’intention de recherche en examinant les points communs entre les pages de premier rang actuelles.

Ne créez jamais de contenu sans d’abord comprendre l’intention de recherche qui se cache derrière la requête que vous ciblez.

Utiliser des URL courts et descriptifs

L’adresse web de votre page envoie un signal aux moteurs de recherche sur son sujet. Il est recommandé de bien faire les choses dès la première fois, car vous devez éviter de la modifier, si possible.

Voici les conseils de Google sur les URL :

La structure des URL d’un site doit être aussi simple que possible. Pensez à organiser votre contenu de manière à ce que les URL soient construites de manière logique et de la façon la plus intelligible possible pour les humains (si possible, des mots lisibles plutôt que de longs numéros d’identification).

En d’autres termes, n’optez pas pour…

domain.com/56945602_86587356.asp

…alors que vous pourriez opter pour quelque chose de descriptif comme :

domain.com/comment-aller-a-jersey

L’autre avantage des URL descriptives est qu’elles incluent souvent votre mot-clé cible (ou au moins des mots et des phrases de celui-ci). Cela dit, ne forcez pas les mots-clés dans les URL s’ils vous semblent artificiels.

Créer des méta-titres et des descriptions convaincantes

Les pages web ont deux caractéristiques spécifiques que les moteurs de recherche utilisent pour construire les résultats de recherche :

SERP meta-title meta-description

Contrairement à ce que le nom suggère, la balise meta title n’apparaît nulle part sur votre page. Elle définit simplement le nom de l’onglet du navigateur, et Google et d’autres moteurs de recherche l’utilisent lorsqu’ils affichent la page dans les résultats de recherche.

La balise de titre est une excellente occasion d’écrire un titre qui :

  • comprend le mot-clé pour lequel vous voulez que la page soit classée, et
  • est suffisamment convaincante pour que les internautes cliquent et visitent votre site.

La sagesse suggère également de ne pas dépasser 60 caractères pour éviter une troncature complète dans les résultats de recherche. Toutefois, il ne s’agit pas tant du nombre de caractères que des pixels. C’est pourquoi il est bon d’utiliser un outil comme Yoast SEO pour s’assurer que vos titres ne seront pas tronqués.

Les méta-descriptions sont également importantes, principalement parce qu’elles peuvent elles aussi affecter le taux de clics.

Le taux de clics n’est pas considéré comme un facteur de classement direct, mais il a une incidence directe sur le volume de trafic que vous obtenez lors de vos recherches.

Si vous voulez éviter le risque de troncature, vos méta descriptions ne doivent pas dépasser ~155 caractères. Utilisez l’outil de pixel mentionné ci-dessus pour les maintenir dans les limites.

Utilisez des en-têtes et des sous-en-têtes pour créer une structure logique

Utilisez le format HTML standard pour les en-têtes (H1 à H6) afin de permettre aux moteurs de recherche de comprendre facilement la structure de votre page et l’importance de chaque section.

L’en-tête 1 doit être réservé au titre de la page de votre contenu et doit idéalement inclure le mot-clé principal (ou quelque chose de proche du mot-clé principal) que vous ciblez. Vous pouvez avoir plus d’une balise H1 par page, mais nous vous recommandons de vous en tenir à une seule.

L’en-tête 2 doit être utilisé pour les titres des principales sections de votre page. Ils doivent également inclure le mot-clé principal que vous ciblez (dans la mesure du possible et naturellement – ne portez pas de chaussure !) et sont un bon endroit pour ajouter des mots-clés supplémentaires (à queue plus longue) pour lesquels vous voulez vous classer.

À chaque fois que vous approfondissez votre contenu, utilisez le type d’en-tête suivant, par exemple, l’en-tête 3 pour les sous-titres d’une section H2, etc.

Voici à quoi ressemble un contenu bien structuré :

balisage Hn page html contenu optimise

Suivre une structure claire et exhaustive permet aux moteurs de recherche de classer facilement votre contenu et aide également les lecteurs humains.

Optimisez vos images

Les images sont formidables pour les humains, mais les moteurs de recherche peuvent avoir du mal à leur donner un sens.

Google ne sait pas encore reconnaitre le contenu d’une image, même s’il a des projets dans ce sens, avec son API Vision basée sur le machine learning.

Pour aider Google (et les autres moteurs de recherche) à comprendre vos images, vous devez utiliser la balise ALT ou « Texte Alternatif » pour les décrire et les expliquer.

Dans WordPress, la modification de la balise ALT fait en utilisant le champ Texte alternatif dans l’éditeur d’images.

Si vous n’utilisez pas WordPress, vous pouvez également ajouter la balise manuellement dans le code HTML.

En savoir plus sur le référencement en page

Le référencement on-page n’est pas une affaire si complexe. Tout ce qui précède vous permettra de partir du bon pied, mais il y a toujours plus à apprendre (comme c’est le cas pour tout ce qui concerne le référencement).

Pour en savoir plus, consultez notre guide complet sur l’optimisation rédactionnelle d’une page pour les moteurs de recherche.

Étape 3 : Créer des liens à partir d’autres sites web

La création de liens est essentielle au succès de votre stratégie de référencement. Si vous êtes prêt à consacrer des ressources (temps, argent, etc.) à la production de contenu, vous devriez également être prêt à consacrer au moins autant de temps à la promotion et à la création de liens vers votre contenu.

Pourquoi ? Parce qu’il est clairement démontré que les liens entrants sont l’un des facteurs ayant une forte influence sur l’algorithme de classement de Google.

Même Google admet que les backlinks sont l’un des trois premiers « facteurs de classement ».

Il existe de nombreuses tactiques que vous pouvez utiliser pour obtenir d’autres sites web qu’ils établissent un lien vers vos pages web. Certaines sont plus légitimes que d’autres. Toutefois, avant de vous lancer dans le « piratage de la création de liens », prenez le temps d’examiner et d’analyser la façon dont vos concurrents créent des liens.

Il est important de faire appel à vos concurrents car chaque créneau est différent et les tactiques qui fonctionnent bien dans un créneau peuvent ne pas être aussi efficaces dans le vôtre.

Étape 4 : Suivi de votre succès en matière de référencement

La dernière étape de la définition de votre stratégie de référencement consiste à déterminer comment vous allez suivre vos performances.

Il existe de nombreuses méthodes et mesures que vous pouvez utiliser. Mon conseil est le suivant : concentrez-vous sur l’essentiel.

Les mesures les plus importantes en matière de référencement sont

  • a) le trafic organique et
  • b) la position moyenne dans le classement pour les mots clés que vous ciblez.

Mesure du trafic organique

Si vous utilisez Google Analytics, vous pouvez rapidement visualiser votre trafic organique en allant sur

Acquisition > Tout le trafic > Canaux > Recherche organique

Vous pouvez également utiliser des outils SEO comme Ahrefs, Yooda Insight, SEObserver, Monitorank… pour garder un œil sur votre trafic organique ainsi que sur le nombre de mots-clés pour lesquels votre site web se classe, les positions organiques qu’il occupe pour divers mots-clés et plus encore.

Surveillez vos positions

Une autre chose importante que vous devez mesurer dans votre stratégie de référencement est le classement de votre contenu (vos pages) sur Google au fil du temps.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser la Google Search Console, qui vous permet de voir des données sur la position moyenne, les impressions et les nombres de clics obtenus pour différents mots clés.

Vous pouvez également utiliser les outils mentionnés plus haut à cette fin. Ils vous permetront de suivre jusqu’à 10 000 mots clés, de voir comment les classements s’améliorent (ou se dégradent) au fil du temps et de les comparer à ceux de la concurrence.

Conclusion

L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) peut être vue comme une compétition, mais elle reste de loin le moyen le plus efficace pour générer un trafic durable sur votre site web.

De plus, les efforts que vous consacrez à l’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche s’accumulent au fil du temps, vous aidant à obtenir encore plus de trafic tant que vous êtes cohérent avec les bonnes pratiques du SEO.

Pour y parvenir, n’oubliez pas de suivre les 4 étapes d’un bon référencement de base :

  1. Trouver des mots clés pertinents avec un bon potentiel de trafic de recherche
  2. Créer et optimiser des pages pour les moteurs de recherche et les utilisateurs
  3. Créer des liens pertinents à partir d’autres sites web de qualité
  4. Suivre les indicateurs de performance les plus importants

Au fil du temps, ce processus vous aidera à renforcer l’autorité de votre site, et vous pourrez vous classer pour des mots-clés plus compétitifs avec un volume de recherche élevé.

Si vous pensez que j’ai manqué d’autres éléments de base cruciaux pour l’optimisation des moteurs de recherche, faites-le moi savoir dans les commentaires !

Youcef Kébaïli

Consultant en référencement, chef de projet Web et entrepreneur, l'écriture et la pédagogie font aussi partie de mes passions. Avec ce blog, ma mission est d'aider les entrepreneurs, qui ne sont pas spécialistes du web, à réussir leur propre site, et qu'il soit surtout visible !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.